Nous Contacter

Trip Moto à Madagascar - Juin 2012

Article publié le samedi 14 juillet 2012 par motocrozon
Mis à jour le mardi 7 août 2012

Virée d’environ 2 500 km

L’Equipe : Elodie - Fabienne - Daniel - Eric

Jean Claude (Piste Rouge)

Eric Bis (Taxi pour les bagages) ⇒ Malagasy Car

Départ pour Madagascar le 16 juin 2012 - Au programme la RN7

La Nationale 7 en direction du sud-ouest, relie Antananarivo (la capitale), à Tuléar, point de jonction entre le tropique du Capricorne et le canal du Mozambique. Les 941 km de la RN7 de Antananarivo à Tuléar offrent l’un des itinéraires les plus praticables de la Grande île. La route Nationale 7 regorge de surprises, il faut simplement savoir regarder… variété de paysages, d’ethnies (Madagascar en possède 18), de couleurs…

Piétons, vélos, zébus, camions, taxis-brousse et autres troupeaux de chèvres se croisent chaque jour sur la Nationale 7 dans un joyeux désordre organisé dont seul Madagascar a le secret !

Antananarivo - Antsirabé (179 km)

Au matin, nous découvrons nos motos (3 Kawa 250 et 2 Honda XR). Les premiers kilomètres se font dans une circulation intense et bruyante avec des voitures d’un autre âge. Une première halte nous permet de découvrir un marché regorgeant de fruits et légumes très colorés. Nous suivons le long ruban des rizières au sortir d’Antananarivo. La pause du déjeuner nous permettra de déguster du foie gras. Et oui !!! un vrai délice

En fin d’après midi nous arrivons à Antsirabé, ville célèbre pour ses "pousse pousse" qui rappellent les origines asiatiques de Madagascar. On y découvre aussi les restes de l’hippodrome.

Antsirabé - Antoetra (1876M) (199km)

A la sortie d’Antsirabé via une piste nous accédons aux lacs Andraikiba et Tritriva. Suivi de la visite des thermes car Antsirabe est une ancienne ville thermale. Nous nous dirigeons ensuite vers Ambositra (altitude 1350m), berceau de l’artisanat malgache. Nous terminerons par une piste d’une vingtaine de Kilomètre pour rejoindre notre logis.

Antoetra - Fianarantsoa (177 km)

Sur la piste qui nous ramène à Ivato nous rencontrons les chercheurs d’or. Au détour d’un virage nous assistons de loin à la fête du culte des ancêtres (cérémonie du retournement des morts - vidéo) qui donne lieu à des fêtes grandioses. Une piste de terre rouge (gorgée d’eau ⇒ Et oui nous sommes en hivers !!!) finit notre route entre Fianarantsoa et Sahambavy, où nous faisons halte dans un charmant hôtel au pied de l’unique plantation de thé. Puis direction Fiana qui est la porte du sud.

Fianarantsoa Ranohira (297 km)

Départ vers Ranohira et changement de paysage, mais aussi rencontre brutal avec un trou lors d’un dépassement de taxi brousse. La halte forcée pour réparation de la roue nous permettra de jouer avec les enfants. S’en suivra avant le repos du guerrier chez Alice, une ligne droite interminable…

Ranohira - Tulear (268 km)

La route vers le sud continue dans un paysage fantastique, nous apercevons Ilakaka , ville champignon bâtie de bric et de broc depuis la découverte en 1998 d’un des plus gros gisements de saphirs du monde (« ruée vers l’or bleu »). En milieu de journée nous assistons à un vol de criquets (vidéo) et apercevons enfin nos premiers baobabs.

Tulear - Ifaty - Piste de sable (32 km)

A Tulear nous profitons d’une matinée repos pour faire le marché et enfin voir la mer et le Canal du Mozambique. Cet après midi nous n’avons que 32 km à faire, mais ces kilomètres sont à faire dans une piste sablonneuse de Tuléar, au village d’Ifaty (à prononcer Ifat). Les moins aguerris au sable, comme moi finiront la piste en voiture avec quelques bleus et égratignures. Mais cela en vaut le coup nous découvrons de belles plages bordées par des villages de pêcheurs Vezo.

Ifaty (Mangily) - Journée détente

Enfin Farniente et balade en pirogue et puis … découverte de la caïpirinha (ouille - ouille - ouille) ça se boit super bien…

Ifaty - Tulear - Ranohira (274 km)

Retour à Tulear avec le 2ème effet kiss cool de la caïpirinha et les 32 km de piste de sable… A Tulear nous assistons à une course cycliste hors du temps sur l’avenue Philibert Tsiranana. Humm super, se soir on dort Chez Alice et surtout on y mange super bien… Et ben, non on est à Mada et tout peut changer à chaque minute notre logis et bien là mais l’on assiste médusé à la destruction par les flammes du restaurant (vidéo).

Ranohira - Fianarantsoa (290 km)

Ambalavao est la ville du marché aux zébus, et quelques kilomètres au sud, sur cette pittoresque portion de N7, plusieurs troupeaux de zébus (Bara ⇒ gardiens de zébus), qui occupent toute la chaussée obligeant taxi-brousses et véhicules à s’arrêter. On y découvre aussi les brodeuses de Nath Océane (A voir). L’arrivée à Fiana se fait en pleine fête, car le lendemain c’est la fête de l’indépendance.

Fianarantsoa - Antoetra (Ambositra) (197 km)

On nous a dis "à Fiana, il ne faut pas rater le train pour Manakara" train à petite vitesse (ou à grande lenteur). Donc levé aux aurores pour une virée de 170 km (soit 19 arrêts). 1 heure passe… toujours pas de train et on nous informe "Le train est en panne" (comme souvent…) "il partira peut-être cet après"… On abandonne l’idée du train. A la sortie de Fiana nous subissons notre premiers contrôles de gendarmerie … et remontons ensuite vers Antoetra pour une soirée agréable chez Marc et Brigitte (Sous le soleil de mada).

Antoetra (Ambositra) - Antananarivo (304 km)

Impressionnantes les chutes de Andriamamovoka et la flore luxuriante. Bingo la vazaha (étrangers) se fait arrêter par les gendarmes !!! Les derniers kilomètres vers Antananarivo sont pas faciles, car nous arrivons en plein trafic de fin de journée et nous devons faire notre chemin entre taxis brousse, voitures, scooters, pousse pousse, et autres moyens de locomotions.

Antananarivo

Dernière journée sur Mada et pour moi se sera une journée "SDS". Notre programme nous conduis au parc de "Croc Farm". Ouaahhhh !!! environ 150 crocodiles. Puis à la gare d’Antananarivo pour un repas au café de la gare, s’en suivra une petite déambulation dans la ville haute et pour certain un massage au SPA du Colbert.

Vendredi 29 juin retour en France Bouhhh !!!!

Les photos

Les parcours : Cliquer sur les parcours pour ouvrir Google Maps

Antananarivo - Antsirabé (179 km)

Antsirabé - Antoetra (1876M) (199km)

Antoetra - Fianarantsoa (177 km)

Fianarantsoa Ranohira (297 km)

Ranohira - Tulear (268 km) Tulear - Ifaty - Piste de sable (32 km)

Les différents hébergements :

  • Le Refuge - Antananarivo
  • Cercle Mess Mixte a Antsirabe (un endroit réserve autrefois aux garnisons de militaires) : bof bof bof - Antsirabé
  • Sous le soleil de Mada - Antoetra (Ambositra)
  • Soratel - Fianarantsoa
  • Chez Alice - Ranohira
  • Chez Alain - Tulear
  • Le Coq du village - Mangily Ifaty

Les différents restaurants :

  • Le Venise - Antsirabé
  • L’ancre d’Or - Fianarantsoa
  • Chez FREDDY - Mangily Ifaty
  • Café de la Gare - Antananarivo


 
Propulsé par SPIP 1.9.2d | Squelette sandnyko 1.3.2 | Suivre la vie du site RSS | Navigateur conseillé: Firefox 2